Solarus n°B - The Legend of Zelda: Onilink Begins SE - Le Bottin des Jeux Linux

Solarus n°B - The Legend of Zelda: Onilink Begins SE

🗃️ Specifications

📰 Title: Solarus n°B - The Legend of Zelda: Onilink Begins SE 🕹️ / 🛠️ Type: Game
🗃️ Genre: Adventure & Action 🚦 Status: 06. Tested & Working
🏷️ Category: Adventure & Action ➤ Role-playing game ➤ Action RPG ➤ Zelda & JRPG 🌍️ Browser-based:
🔖 Tags: Action RPG; RPG; JRPG; Adventure; Zelda; Solarus engine; High Fantasy; Family Friendly; Pixel Art; Cute; Retro; Story-driven; Level Editor; Open World; Keyboard 📦️ Package Name:
🐣️ Approx. start: 📦️ Arch:
🐤️ Latest: 2018-08-03 🍥️ On Deb repo:
📍️ Version: Latest : (waiting) (for solarus 1.6.x ) / Dev : a524e45d 📦️ Deb:
🏛️ License type: Free/Free price 📦️ RPM:
🏛️ License: Code : GPL-3 / Artwork : CC BY-SA 4.0 & Proprietary (Fair use) 📦️ AppImage:
🏝️ Perspective: Bird's-eye view 📦️ Snap:
👁️ Visual: Free-roaming camera 📦️ Flatpak/Athenaeum:
⏱️ Pacing: Real Time ⚙️ Generic bin.:
👫️ Played: Single 📄️ Source: ✓
🎖️ This record: 5 stars 📱️ PDA support:
🎖️ Game design: 5 stars 👫️ Contrib.: Goupil & Louis
🎰️ ID: 13588 🐛️ Created: 2010-08-20
🐜️ Updated: 2021-11-07

📖️ Summary

[fr]: Un portage (partiellement) libre et multi-plateforme du jeu éponyme (de la Zelda ROTH Team) sur le moteur Solarus, et le 2nd volet d'une trilogie d'action-RPG écrite par des fans de Zelda, proposant une histoire alternative à celle de Nintendo. Depuis sa victoire sur Ganon, Link est victime d'un maléfice qui le transforme jour après jour, en une puissante créature à l'instinct destructeur nommée Oni-Link. Banni d'Hyrule pour le risque qu'il représente, il se fait aider de la princesse Zelda qui lui montre un portail vers un monde secret... Une excellente alternative à Mystery of Solarus DX. [en]: A (partially) libre and multi-platform port of the eponymous game (from the Zelda ROTH Team) on the Solarus engine, and the 2nd part of an action-RPG trilogy written by Zelda fans, proposing an alternative story to that of Nintendo. Since his victory over Ganon, Link has been the victim of a curse that transforms him day after day into a powerful creature with a destructive nature called Oni-Link. Banned from Hyrule for the risk he represents, he is helped by Princess Zelda who shows him a portal to a secret world ... An excellent alternative to Mystery of Solarus DX.

🎥️ Videos

🕹️ Gameplay [en] / [en] / [fr] : (202xxx), (202xxx), (202xxx),

🕸️ Links

🏡️ Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t(202xxx) ts(202xxx) gd(o) [fr] gu(202xxx) id(202xxx) r(202xxx) lp(202xxx) g(o) g(o) g(o) g(o) g(o) g[fr](202xxx) g[fr](202xxx) g[de](202xxx) g[ru](202xxx) g[pl](202xxx) g[cz](202xxx) g[sp](202xxx) g[pt](202xxx) g[it](202xxx) g[tr](202xxx)] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

💵 Commercial : (empty)

🍩️ Resources
• The Legend of Zelda: Onilink Begins (Zelda OLB, original game) : [The Legend of Zelda: Onilink Begins]
🛠️ Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

🐘 Social
(Zelda ROTH) Devs (Zelda ROTH Team [fr] [en]) : [Site 1 2] [Forums] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
(Solarus engine) Port by (Solarus Team 1 2 3 [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
(The Legend of Zelda) Devs (Shigeru Miyamoto (Nintendo) [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [IMDb] [twitter] [YouTube] [Interview 1 [fr] 2 [fr] 3[fr] 4 5]
(The Legend of Zelda) Devs (Takashi Tezuka (Nintendo) [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [IMDb] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2 3 4]
Game : [Blog] [Forums] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube]

🐝️ Related
[Wikipedia (The Legend of Zelda) [fr] [en] [de]]

📦️ Misc. repositories

🕵️ Reviews
[metacritic]

🐘 Social Networking Update (on Mastodon)

🕹️ Title:
🦊️ What's:
🏡️
🐣️
🔖 #linux

🐧 Update:
💼️
📌️ Changes:
📖 Our entry: https://bit.ly/bottinLightOn
🐘 From:
🏝️ http://youtu.be/
🕵️ http://youtu.be/
🕹️ http://youtu.be/
🐧 http://youtu.be/

Source of this Entry:

📕 Description [fr]

Un portage du jeu Zelda ROTH (de la Zelda ROTH Team) sur le moteur Solarus, par la Zelda ROTH Team (Vincent Jouillat, Lobalùz, Harvestland & Raiden), portage Solarus par la Solarus Team & Vincent Jouillat.
Il utilise le moteur Solarus.

The Legend of Zelda: Onilink Begins SE (SE pour Solarus Edition) est un portage (partiellement) libre et multi-plateforme du jeu éponyme (de la Zelda ROTH Team) sur le moteur Solarus, et le 2nd volet d'une trilogie d'action-RPG écrite par des fans de Zelda, proposant une histoire alternative à celle de Nintendo. Depuis sa victoire sur Ganon, Link est victime d'un maléfice qui le transforme jour après jour, en une puissante créature à l'instinct destructeur nommée Oni-Link. Banni d'Hyrule pour le risque qu'il représente, il se fait aider de la princesse Zelda qui lui montre un portail vers un monde secret... Une excellente alternative à Mystery of Solarus DX.


Présentation

The Legend of Zelda: Onilink Begins SE est un projet de remake fait avec Solarus du second jeu de Vincent Jouillat, d'où le suffixe SE qui signifie Solarus Edition. Le jeu d'origine a été originellement publié le 12 Août 2007. Le jeu est refait entièrement avec Solarus pour profiter des meilleurs capacités du moteur.
Synopsis

Abattu par un terrible maléfice depuis sa récente victoire sur Ganon, Link se transforme, jour après jour, en puissante créature à l'instinct destructeur nommée Oni-Link. Banni d'Hyrule, le jeune hylien demande à la princesse Zelda de l'aide. Elle lui montre alors ce qui semble être son dernier espoir : un portail vers un monde secret.

📕 Description [en]

Presentation

The Legend of Zelda: Onilink Begins SE is a Solarus-made remake of Vincent Jouillat's second game, hence the SE suffix (stands for Solarus Edition). It was first released on 12th August, 2007, and made with another custom engine in C++. It has been remade entirely in Solarus to take advantage of the better capabilities of the engine.

Synopsis

Brought down by a terrible curse since his recent victory on the Dark Lord, Link is changing, day by day, into a powerful creature with a destructive nature named Oni-Link. Banished from Hyrule, the young hylian asks the Princess Zelda some help. She shows him his last hope: a portal to a secret world.

🚧️ Installation [fr]

INSTALLATION :

➥ Installation à partir des données binaires du jeu (au format ".solarus") :

(pas encore disponible)

Un binaire au format ".solarus" est disponible (sur la page du site cliquez sur le bouton "Download").
Pour utiliser ce binaire il vous faut disposer des binaires solarus-run et solarus-launcher (à compiler, voir la fiche du moteur solarus, simple et fonctionne bien).
Rien d'autre à faire, passez à la section "LANCEMENT DU JEU" ci-dessous.


(✔ v. a524e45d du 03/08/2018) ➥ Installation à partir du source du jeu :

▸ Installation des dépendances (dépendances du moteur solarus, je ne suis pas sûr qu'elles soient nécessaires pour ses jeux) :
• Installez les bibliothèques SDL (voir la fiche "006 - Glossaire & licences courantes" du Bottin).
• Installez au préalable les paquets suivants : # apt install luajit libvorbis-dev libogg-dev libmodplug-dev liblua5.1-0-dev libluajit-5.1-dev liballegro-physfs5-dev
• Optionnel : # apt install libqt5gui5

▸ Téléchargement du source (sur GitLab) :
• Si vous souhaitez une version publiée / stable : (pas encore disponible)
- En HTTP : sur la page de développement du site (lien "Dev site" ci-dessus) vous cliquez sur "xxx Tags", puis sur le petit "nuage" à droite.
- Ou en console, dans le répertoire de votre choix, lancez : $ git clone -b "Nom_de_la_release" --recursive https://gitlab.com/solarus-games/zelda-olb-se
Nom_de_la_release : à remplacer par le nom d'une release valide indiquée sur la page de développement (sur GitLab, dans la section Tags, le nom du titre est valide).

• Si vous souhaitez obtenir la version la plus récente (de développement, non stable, potentiellement non fonctionnelle), dans le répertoire de votre choix, lancez : $ git clone --recursive https://gitlab.com/solarus-games/zelda-olb-se

▸ Compilation du jeu :
• Dans son répertoire racine lancez successivement :
$ cmake .
(n'oubliez pas le ".")
$ make
(ou, pour accélérer la compilation, "$ make -j8" si vous disposez d'un processeur 8 threads, à adapter pour vous)
Vous obtenez le binaire "data.solarus" dans le répertoire racine du source.
Avant de le copier dans le répertoire racine du moteur solarus, renommez-le éventuellement (si un autre fichier ".solarus" du même nom est déjà présent) - en conservant son extension.


LANCEMENT DU JEU :

▸ Pour un lancement direct (si vous avez copié votre binaire de données ".solarus" dans son répertoire racine), en console dans son répertoire racine lancez : $ ./solarus-run nom_fichier.solarus (nom_fichier à adapter)
▸ Pour utiliser le lanceur, en console dans le répertoire racine de Solarus (que vous aviez compilé) :
• lancez : $ ./gui/solarus-launcher
• ajoutez votre jeu sous l'interface en cliquant sur le bouton "Add quest", puis sélectionnez votre fichier ".solarus"
• pour lancer un jeu : double-clic sur le jeu souhaité ou clic sur le bouton "Play"


TOUCHES :

• Directions : touches directionnelles (flèches)
• Tirer / Frapper : barre d'espace
• Inventaire : touche "D" ou "F1"
• Choisir/Utiliser un objet : touche "X"
• Parler : se diriger sur le personnage (puis Barre d'espace)
• Quitter / Sauvegarder : Esc

Nota :
L'inventaire donne aussi accès (touches flèches droite et gauche) à :
• la carte du Monde (les touches droite et gauche permettent de quitter cette carte)
• au statut de la quête
• au Options :
- redéfinition des touches

🔍️ Test [fr]

🕵️ Test (v. a524e45d du 03/08/2018 + solarus v. 1.6.0) par goupildb (config. : Debian Sid 64-bit):

(test du jeu : environ 20 minutes)

Pas de binaire disponible, néanmoins la compilation du source fonctionne bien (rappel : à utiliser avec le moteur Solarus qui doit être compilé, et ça se compile facilement, voir la fiche correspondante).
Il se commande entièrement avec les touches.

Ici l'humour n'est pas de mise, le thème est sérieux, et le jeu est là aussi d'excellente qualité.
Un petit regret là aussi : les filtres graphiques (normal, scale2x, hq2x, hq3x, hq4x) ne sont pas disponibles (ils améliorent grandement l'aspect du jeu quand ils sont disponibles).
Néanmoins par rapport au graphisme d'origine du jeu où le plein écran n'occupait que le centre de l'écran et où il n'y avait pas de mode fenêtré, l'amélioration est très nette : un grand merci pour ce portage !

Sauf erreur de compréhension de ma part, Link ne dispose pas d'épée (au moins pour une bonne partie du jeu), les villageois / la princesse Zelda ne lui en ayant pas fourni car il représentait déjà un trop grand danger avec ses pouvoirs. Du coup cela change pas mal le gameplay, qui se durci davantage car l'on est obligé d'éviter les monstres.
Un très bon jeu.
Un grand bravo et merci à ses auteurs !