Solarus n°1a - The Legend of Zelda: Mystery of Solarus DX - Le Bottin des Jeux Linux

Solarus n°1a - The Legend of Zelda: Mystery of Solarus DX

🗃️ Specifications

📰 Title: Solarus n°1a - The Legend of Zelda: Mystery of Solarus DX 🕹️ / 🛠️ Type: Game
🗃️ Genre: Adventure & Action 🚦 Status: 06. Tested & Working
🏷️ Category: Adventure & Action ➤ Role-playing game ➤ Action RPG ➤ Zelda & JRPG 🌍️ Browser-based:
🔖 Tags: Action RPG; RPG; JRPG; Adventure; Zelda; Solarus engine; Fantasy; Family Friendly; Humorous; Pixel Art; Cute; Retro; Story-driven; Level Editor; Open World; Keyboard; Joystick 📦️ Package Name:
🐣️ Approx. start: 📦️ Arch:
🐤️ Latest: 2019-08-10 🍥️ On Deb repo:
📍️ Version: Latest : 1.12.1 (for solarus 1.6.x ) / Dev : 202ab020 📦️ Deb:
🏛️ License type: Free/Free price 📦️ RPM:
🏛️ License: Code : GPL-3 / Artwork : CC BY-SA 4.0 & Proprietary (Fair use) 📦️ AppImage:
🏝️ Perspective: Bird's-eye view 📦️ Snap:
👁️ Visual: Free-roaming camera 📦️ Flatpak/Athenaeum:
⏱️ Pacing: Real Time ⚙️ Generic bin.: ✓
👫️ Played: Single 📄️ Source: ✓
🎖️ This record: 5 stars 📱️ PDA support:
🎖️ Game design: 5 stars 👫️ Contrib.: Goupil & Louis
🎰️ ID: 13591 🐛️ Created: 2010-08-20
🐜️ Updated: 2021-11-07

📖️ Summary

[fr]: Un jeu d'action-RPG (partiellement) libre et multi-plateforme, pensé comme la suite de The Legend of Zelda: A Link to the Past (sur SNES), avec les mêmes graphismes et mécaniques de jeu. Après les évènements de A Link to the Past, Ganon a été vaincu et emprisonné pour toujours dans la Terre d'Or par le roi d'Hyrule, grâce au sceau des 7 Sages. Les années passèrent, le Roi fut atteint d'une étrange maladie à laquelle il succomba. Son héritière, la princesse Zelda, s'associa à 8 mystérieux enfants pour éparpiller la Triforce en 8 fragments de par le monde, ce qui ramena la paix... Excellent ! [en]: A (partially) libre, multi-platform action-RPG game, thought to be the sequel to The Legend of Zelda: A Link to the Past (on SNES), with the same graphics and mechanics of play. After the events of A Link to the Past, Ganon was defeated and imprisoned forever in the Golden Land by the Hyrule's King, thanks to the seal of the 7 Sages. The years passed, the King was struck by a strange illness to which he succumbed. Her heiress, Princess Zelda, joined 8 mysterious children to scatter the Triforce into 8 fragments around the world, which brought peace ... Excellent!

🎥️ Videos

🎥️ Trailer : (202xxx)


🤓️ Présentation des développeurs / Dev presents : (202xxx)


🎮️ Quelques exemples / Some examples (Showcase) [en] / [en] / [fr] :

🕸️ Links

🏡️ Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t(202xxx) ts(202xxx) gd(202xxx) gu(202xxx) id(202xxx) r(202xxx) lp(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g[fr](202xxx) g[fr](202xxx) g[fr](202xxx) g[fr](202xxx) g[fr](202xxx) g[fr](202xxx) g[de](202xxx) g[de](202xxx) g[ru](202xxx) g[pl](202xxx) g[cz](202xxx) g[sp](202xxx) g[pt](202xxx) g[it](202xxx) g[tr](202xxx)] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

💵 Commercial : (empty)

🍩️ Resources
(empty) :
🛠️ Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [MobyGames]

🐘 Social
(Solarus engine) Devs (Solarus Team 1 2 3 [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
(Solarus engine) Devs (Christopho (ChristophoZS) [fr] [en]) : [Site 1 2] [mastodon] [twitter] [PeerTube] [YouTube] [Interview 1 2]
(A Link to the Past) Devs (Shigeru Miyamoto (Nintendo) [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [IMDb] [twitter] [YouTube] [Interview 1 [fr] 2 [fr] 3[fr] 4 5]
(A Link to the Past) Devs (Takashi Tezuka (Nintendo) [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [IMDb] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2 3 4]
Game : [Blog] [Forums] [mastodon] [twitter] [Facebook] [PeerTube] [YouTube] [Discord]

🐝️ Related
[Wikipedia (The Legend of Zelda) [fr] [en] [de]]


📦️ Misc. repositories

🕵️ Reviews


📰 News / Source of this Entry (SotE) / News (SotN)
[Changes with v. 1.0 ➜ 1.12.1 (20190810)] [JeuxLinux (20111216) [fr]]

🐘 Social Networking Update (on Mastodon)

🕹️ Title:
🦊️ What's:
🏡️
🐣️
🔖 #linux

🐧 Update:
💼️
📌️ Changes:
📖 Our entry: https://bit.ly/bottinLightOn
🐘 From:
🏝️ http://youtu.be/
🕵️ http://youtu.be/
🕹️ http://youtu.be/
🐧 http://youtu.be/

Source of this Entry:

📕 Description [fr]

La suite logique de "A Link to the Past" (sur SNES) imaginée par ses fans, par la Solarus Team, initié par Christopho (ChristophoZS).
Il utilise le moteur Solarus.

The Legend of Zelda: Mystery of Solarus DX (zsdx) est un jeu d'action-RPG (partiellement) libre et multi-plateforme, pensé comme la suite de The Legend of Zelda: A Link to the Past (sur SNES), avec les mêmes graphismes et mécaniques de jeu. Après les évènements de A Link to the Past, Ganon a été vaincu et emprisonné pour toujours dans la Terre d'Or par le roi d'Hyrule, grâce au sceau des 7 Sages. Les années passèrent, le Roi fut atteint d'une étrange maladie à laquelle il succomba. Son héritière, la princesse Zelda, s'associa à 8 mystérieux enfants pour éparpiller la Triforce en 8 fragments de par le monde, ce qui ramena la paix... Excellent !


Présentation

The Legend of Zelda: Mystery of Solarus DX est pensé comme la suite directe de The Legend of Zelda: A Link to the Past sur SNES, utilisant les mêmes graphismes et mécaniques de jeu. Mystery of Solarus DX est le premier jeu réalisé avec Solarus, et c'est bien pour ce jeu que le moteur a été créé au départ.

Mystery of Solarus DX est en fait un remake amélioré de la première création Mystery of Solarus (sans le suffixe DX). Ce premier jeu, développé avec RPG Maker 2000, a été publié en 2002 et était seulement disponible en français. Le projet DX a été dévoilé le 1er avril 2008 et est sorti en décembre 2011. Son objectif était de corriger les nombreuses limitations de son prédécesseur : le système de combats, les boss, l'utilisation des objets, etc.

Cependant, ce n'est pas tout, car de nouveau éléments graphiques et musicaux ont été spécialement créés pour vous accompagner tout le long du jeu. Cette version Deluxe est l'opportunité de revivre l'aventure originelle d'une manière nouvelle, ou bien de la découvrir pour la première fois si vous n'y aviez pas joué avant !

Synopsis

Après les évènements de A Link to the Past, Ganon a été vaincu et emprisonné pour toujours dans la Terre d'Or par le roi d'Hyrule, grâce au sceau des Sept Sages.

Les années passèrent, et un jour le Roi fut atteint d'une étrange et grave maladie. Les docteurs et apothicaires de tout le royaume sont venus essayer de le soigner, mais en vain. Le roi ne survécut pas, et son pouvoir se volatilisa, fragilisant alors le sceau des Sept Sages.

Le héros, sur les conseils de son maître Sahasrahla, fit confiance à l'héritière du trône : la princesse Zelda. Zelda, avec la Triforce, s'associa à huit mystérieux enfants pour éparpiller la Triforce en huit fragments de par le monde. La paix était alors maintenue dans le royaume… jusqu'au jour où débute votre épopée.

Découvrez une grande aventure pleine de donjons, de monstres, de personnages mystérieux, de labyrinthes et d'énigmes.


"Le jeu complet est sorti le vendredi 16 décembre 2011. On espère qu'il vous plaira et vous replongera dans l'ambiance et la nostalgie des épisodes officiels !".

📕 Description [en]

Presentation

The Legend of Zelda: Mystery of Solarus DX is set to be a direct sequel to The Legend of Zelda: A Link to the Past on the SNES, using the same graphics and game mechanisms. Mystery of Solarus DX is the first game made with the Solarus engine and in fact, Solarus was primarily designed for this game.

Mystery of Solarus DX is actually an enhanced remake of a first creation, Mystery of Solarus (without the DX suffix). This first creation, developed with RPG Maker 2000, was released in 2002 and was only available in French. The DX project was unveiled on April 1st, 2008. Its objectives were to correct the many flaws of its predecessor: the battle system, the bosses, the use of items, etc.

However, that is hardly all of it, as new graphical elements and musics have been created to accompany you throughout the game. This Deluxe version is the opportunity for you to relive the original adventure in a brand new way, or to discover it for the first time if you’ve never played it before!

Synopsis

In A Link to the Past, Ganon was defeated and forever imprisonned in the Golden Land by Hyrule's King, thanks to the Seal of the Seven Sages.

Years passed, and someday the King became affected by a strange and grave illness. Doctors and apothecaries from across the kingdom tried in vain to cure him. The king passed away, and his power vanished, weakening the Seal of the Seven Sages.

The Hero, under the guidance of his master Sahasrahla, trusted the heiress of the royal powers, Princess Zelda, with the Triforce. Zelda teamed with eight mysterious children to shatter the Triforce into eight fragments and conceal them across the kingdom. Peace was restored.

And so begins your journey, full of monsters, mysterious characters, labyrinths and puzzles...

🚧️ Installation [fr]

INSTALLATION :

(✔ v. 1.12.0 + solarus v. 1.6.0) ➥ Installation à partir des données binaires du jeu (au format ".solarus") :

Un binaire au format ".solarus" est disponible (sur la page du site cliquez sur le bouton "Download").
Pour utiliser ce binaire il vous faut disposer des binaires solarus-run et solarus-launcher (à compiler, voir la fiche du moteur solarus, simple et fonctionne bien).
Rien d'autre à faire, passez à la section "LANCEMENT DU JEU" ci-dessous.


➥ Installation à partir du source du jeu :

▸ Installation des dépendances (dépendances du moteur solarus, je ne suis pas sûr qu'elles soient nécessaires pour ses jeux) :
• Installez les bibliothèques SDL (voir la fiche "006 - Glossaire & licences courantes" du Bottin).
• Installez au préalable les paquets suivants : # apt install luajit libvorbis-dev libogg-dev libmodplug-dev liblua5.1-0-dev libluajit-5.1-dev liballegro-physfs5-dev
• Optionnel : # apt install libqt5gui5

▸ Téléchargement du source (sur GitLab) :
• Si vous souhaitez une version publiée / stable :
- En HTTP : sur la page de développement du site (lien "Dev site" ci-dessus) vous cliquez sur "xxx Tags", puis sur le petit "nuage" à droite.
- Ou en console, dans le répertoire de votre choix, lancez : $ git clone -b "Nom_de_la_release" --recursive https://gitlab.com/solarus-games/zsdx
Nom_de_la_release : à remplacer par le nom d'une release valide indiquée sur la page de développement (sur GitLab, dans la section Tags, le nom du titre est valide).
• Si vous souhaitez obtenir la version la plus récente (de développement, non stable, potentiellement non fonctionnelle), dans le répertoire de votre choix, lancez : $ git clone --recursive https://gitlab.com/solarus-games/zsdx

▸ Compilation du jeu :
• Dans son répertoire racine lancez successivement :
$ cmake .
(n'oubliez pas le ".")
$ make
(ou, pour accélérer la compilation, "$ make -j8" si vous disposez d'un processeur 8 threads, à adapter pour vous)
Vous obtenez le binaire "data.solarus" dans le répertoire racine du source.
Avant de le copier dans le répertoire racine du moteur solarus, renommez-le éventuellement (si un autre fichier ".solarus" du même nom est déjà présent) - en conservant son extension.


LANCEMENT DU JEU :

▸ Pour un lancement direct (si vous avez copié votre binaire de données ".solarus" dans son répertoire racine), en console dans son répertoire racine lancez : $ ./solarus-run votre_fichier.solarus
▸ Pour utiliser le lanceur, en console dans le répertoire racine de Solarus (que vous aviez compilé) :
• lancez : $ ./gui/solarus-launcher
• ajoutez votre jeu sous l'interface en cliquant sur le bouton "Add quest", puis sélectionnez votre fichier ".solarus"
• pour lancer un jeu : double-clic sur le jeu souhaité ou clic sur le bouton "Play"


TOUCHES :

• Directions : touches directionnelles (flèches)
• Tirer / Frapper : barre d'espace
• Inventaire : touche "D"
• Choisir/Donner un objet : touche "X"
• Parler : se diriger sur le personnage
• Quitter : il faut passer par l'inventaire (touche "D", puis touche "C")

Nota :
L'inventaire donne aussi accès (touches flèches droite et gauche) à :
• la carte du Monde (la touche "C" permet ensuite de quitter)
• au statut de la quête
• au Options :
- paramétrage vidéo (normal, scale2x, hq2x, hq3x, hq4x)
- redéfinition des touches

🔍️ Test [fr]

🕵️ Test (✔ v. 1.12.0 + solarus v. 1.6.0) par goupildb (config. : Debian Sid 64-bit):

(test de fonctionnement)
(Doc d'installation créée à l'occasion de ce test)

Configuration utilisée:
Debian Sid 64-bit
CPU : Intel Core I7
Carte graphique : GeForce GTX 275 GeForce GTX 260
RAM : 6Go
Joystick : Logitech Rumblepad (2 pads analogiques et un pad numérique, plus vibration avec certains jeux).

🕹️ Facilité d'installation

Pas de paquet Debian/UBUNTU disponible.

Un binaire statique est disponible (au format ".solarus"), contenant la logique du jeu. Il nécessite l'installation préalable du moteur Solarus (voir la fiche correspondante, pas de binaire non plus, mais se compile facilement) et éventuellement de son interface de lancement (voir la fiche Solarus, pas de binaire non plus, mais se compile facilement, est livré avec le moteur).

L'idéal (ce n'est que mon point de vue) aurait été de proposer un paquet AppImage (équivalent d'un ".exe") contenant à la fois le moteur compilé et les données : fonctionnel sur toutes les distributions et très simple à installer (on le rend éventuellement exécutable si le dev ne l'a pas fait et on l'exécute comme un simple script).

Le jeu fonctionne bien.

🕹️ Réalisation
• 📺️ Graphisme & interface :
- Graphismes : ce sont ceux de Nintendo. L'auteur précise que ce type de pratique est toléré ("Fair use") par les éditeur dans la mesure où ils ne font pas d'ombre aux jeux originaux, et qu'ils ne sont pas commercialisés. Nintendo dispose donc de la possibilité de demander le retrait de ce jeu.

- Interface : une interface de grande qualité s'appuyant sur un moteur solide (pas de bug à déplorer, la série de jeux déjà disponibles est une preuve de concept) et un beau panel de possibilités.
Possibilités actuelles (solarus 1.6.0) : graphisme avec filtres (voir ci-après) en fenêtré ou plein écran (via solarus-launcher), son (plusieurs bandes sonores magnifiques), internationalisation, chargement / sauvegarde des jeux en cours, gestion de l'inventaire, d'une carte du monde (avec position du joueur), du statut de la quête, et des options (filtres graphiques (normal, scale2x, hq2x, hq3x, hq4x, j'utilise le hq3x que j'aime beaucoup), redéfinition des touches / joystick).
• 🎧️ Son : différentes bandes sons toutes aussi magnifiques les unes que les autres, ce qui donne tout son charme à ce type de jeu, et des effets sonores adaptés.
• 🕷️ Fiabilité / Robustesse : pas de souci de ce côté là, tout fonctionne bien (sauf le joystick).
• 🎮️ Support des périphériques : le clavier uniquement. D'après le menu des options je vois que le joystick est supporté, mais il ne fonctionne pas pour moi (et pas d'info en console).

🕹️ Gameplay
• Présentation du jeu : très professionnelle, avec une page d'introduction du jeu animée, accompagnée d'une ravissante bande sonore.
• Le jeu : le menu suivant est celui du chargement d'une partie existante ou de la création d'un profil (là aussi le fond est animé et l'on a le droit à une petite bande son envoûtante). On entre ensuite dans le jeu. Les décors sont magnifiques et sont animés (ce ne sont pas des sprites pompés et jetés statiquement pour faite un petit jeu en quelques jours). Bref, vous l'aurez compris, je suis totalement sous le charme :).
• Le gameplay : excellent et addictif, on se prend au jeu et l'on a du mal à s'en extraire :)

🕹️ Longévité
Je n'ai testé que le début du jeu (1% ?), et ce que j'en ai vu est excellent !

Côté 🙂️ :
• Une réalisation de qualité exceptionnelle (graphisme, son, interface), grâce au moteur solarus : filtres graphiques (normal, scale2x, hq2x, hq3x, hq4x) en fenêtré ou plein écran (via solarus-launcher)
• Un gameplay excellent
• Un scénario solide
• on peut sauvegarder / recharger la partie en cours

Côté 🙁️ :
• Dommage qu'un paquet au format AppImage contenant le moteur et les données ne soit pas proposé en plus
• Mon joystick ne fonctionne pas / n'est pas reconnu par l'interface.

🕹️ Conclusion :
Un jeu de grande qualité, ayant toutes les recettes du très bon jeu : une réalisation exceptionnelle et un gameplay addictif. À tester sans hésiter, sous condition de faire l'effort de le compiler (sa compilation ne pose aucun souci). Excellent !
Un grand bravo et merci à ses auteurs !