Sid Meier's Colonization (1994) - Le Bottin des Jeux Linux

Sid Meier's Colonization (1994)

🗃️ Specifications

📰 Title: Sid Meier's Colonization (1994) 🕹️ / 🛠️ Type: Game
🗃️ Genre: Strategy 🚦 Status: 05. Released
🏷️ Category: Strategy ➤ Wargame (on map) ➤ Economy ➤ Colonization 🌍️ Browser-based:
🔖 Tags: Colonization; Strategy; Exploration; Economy; Political; Diplomacy; Military; Simulation; Adventure; Classic 📦️ Package Name:
🐣️ Approx. start: 📦️ Arch:
🐤️ Latest: 🍥️ On Deb repo:
📍️ Version: Latest : - 📦️ Deb:
🏛️ License type: Commercial 📦️ RPM:
🏛️ License: Commercial 📦️ AppImage:
🏝️ Perspective: Top-down 📦️ Snap:
👁️ Visual: 2D Top-Down 📦️ Flatpak/Athenaeum:
⏱️ Pacing: Turn-Based ⚙️ Generic bin.:
👫️ Played: Single 📄️ Source:
🎖️ This record: 5 stars 📱️ PDA support:
🎖️ Game design: 👫️ Contrib.: Goupil & Louis
🎰️ ID: 14690 🐛️ Created: 2015-04-05
🐜️ Updated: 2021-11-07

📖️ Summary

[fr]: Un jeu de stratégie / de gestion / d'exploration au tour par tour dont l'objectif est la colonisation et le développement du Nouveau Monde, pour finir par la déclaration de son indépendance [en]: A Turn-Based strategy game themed on the early European colonization of the New World, starting in 1492 and lasting until 1850

🎥️ Videos

🕹️ Gameplay [en] / [en] / [fr] : (202xxx), (202xxx), (202xxx),


🎙️ Interview des développeurs / Interview with Dev :

🕸️ Links

🏡️ Website & videos
[Homepage] [Dev site] [Features/About] [Screenshots] [Videos t(202xxx) t(202xxx) t(202xxx) r(202xxx) r(202xxx) r(202xxx) r(202xxx) r(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g(202xxx) g(202xxx)] [WIKI] [FAQ] [RSS] [Changelog 1 2 3]

💵 Commercial : [Humble Store] [Steam] [GOG] [Gamersgate]

🍩️ Resources
• Resources : (empty)
🛠️ Technical informations
[Open Hub] [PCGamingWiki] [Mobygames]

🐘 Social
Devs (Sid Meier(202xxx) [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2 3]
Devs (Brian Reynolds [fr] [en]) : [Site 1 2] [MobyGames] [twitter] [YouTube] [Interview 1 2]
Devs (MicroProse [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [Facebook] [YouTube] [Interview 1 2]
Published by (Retroism [fr] [en]) : [Site 1 2] [twitter] [Facebook] [YouTube] [Interview 1 2]
Game : [Blog] [Forums] [twitter] [YouTube]

🐝️ Related
[Wikipedia (Sid Meier's Colonization) [fr] [en] [de]]


📦️ Misc. repositories

🕵️ Reviews


🐘 Social Networking Update (on Mastodon)

🕹️ Title:
🦊️ What's:
🏡️
🐣️
🔖 #linux

🐧 Update:
💼️
📌️ Changes:
📖 Our entry: https://bit.ly/bottinLightOn
🐘 From:
🏝️ http://youtu.be/
🕵️ http://youtu.be/
🕹️ http://youtu.be/
🐧 http://youtu.be/

Source of this Entry:

📕 Description [fr]

Un jeu de stratégie / de gestion / d'exploration au tour par tour dont l'objectif est la colonisation et le développement du Nouveau Monde, par le studio MicroProse (fermé), publié par le studio Retroism (partenariat entre les studios Night Dive Studios et Tommo).

Sid Meier's Colonization est un jeu (sorti en 1994) de stratégie / de gestion / d'exploration au tour par tour dont l'objectif est la colonisation et le développement du Nouveau Monde, pour finir par la déclaration de son indépendance.

Différences principales entre Colonization et Civilization (inspiré de la page Wikipedia En) :

Les jeux Colonization et Civilization sont assez semblables en apparence et par leur mécanique au tour par tour, mais divergent par leur gameplay.
• Civilization a été développé par Sid Meier and Bruce Shelley en 1991 pour le compte du studio MicroProse. Le joueur est déjà établi sur la carte, son objectif est de développer / forger son empire / sa civilisation en compétition avec 2 à 6 autres civilisations dirigées par l'ordinateur ou d'autres joueurs, en démarrant avec presque rien (1 ou 2 colons) en 4000 avant Jésus Christ, jusqu'en des temps futuristes (en 2100). Le jeu peut être gagné soit en détruisant toutes les autres civilisations, soit en étant la première civilisation à atteindre Alpha Centauri.
• Colonization a été développé par Sid Meier et Brian Reynolds un peu plus tard, en 1994, également pour le compte du studio MicroProse. Il ressemble à Civilization, mais s'en distingue par son gameplay. Dans Colonization, le jeu se déroule Outre-Atlantique en 1492 pour se finir en 1850. Le joueur dirige l'expansion de sa colonie (Française, Anglaise, Néerlandaise ou Espagnole) au service de la couronne, les autres nations étant dirigées par l'ordinateur. A mesure que les colonies deviennent auto-suffisantes, elles se rebellent, et pour gagner le joueur devra déclarer l'indépendance et dans un combat mettre en défaite les forces expéditionnaires Royales. Le joueur voyage avec 2 unités à bord d'un navire vers des terres inconnues, la carte se révèle peu à peu, le nouveau monde est découvert, il rencontre les Indiens, une colonie est fondée, les colons commencent à modifier leur environnement pour améliorer leur productivité, le vaisseau est renvoyé en Europe pour rapporter davantage de colons. Le jeu accorde une part très importante à la production alimentaire, à l'industrie et au commerce de marchandises. Les ressources tirées de la terre sont converties en produits de base et sont utilisées ou vendues.


Gog.com :

Le Nouveau Monde est devant vous, avec ses dangers, ses promesses et ses possibilités infinies : surmontant leur inquiétude, vos colons vous suivent jusqu'au rivage et les trésors d'un continent entier s'offrent à vous. Mais méfiez-vous de vos ennemis ! Indigènes furieux et puissances rivales essaieront d'empiéter sur votre territoire. Vous devrez déployer des trésors de stratégie militaire et de diplomatie pour sortir victorieux. C'est à cette condition que vous pourrez déclencher votre révolution et déclarer votre indépendance.
Prenez le contrôle des colons anglais, français, hollandais ou espagnols. Le Nouveau Monde que vous explorerez peut être une terre conforme aux événements historiques (Nord et Sud) ou un monde généré aléatoirement avec diverses ressources et différents défis. Gérez la croissance économique, militaire et politique de votre colonie pour vous affranchir de la mère patrie et ne laissez pas les autres pays européens empiéter sur votre part du Nouveau Monde.
Prenez pied sur le Nouveau Monde et établissez votre indépendance dans Sid Meier's Colonization !

• Dirigez les puissances coloniales de France, des Grande-Bretagne, des Pays-Bas ou d'Espagne, dotées de caractéristiques et de situations politiques bien distinctes.
• Personnalisez votre jeu et choisissez un niveau de difficulté pour que chaque partie soit différente.
• Conçu par Sid Meier, le créateur d'Alpha Centauri et Civilization !



🌍️ Wikipedia :Colonization est un jeu vidéo de stratégie au tour par tour publié en 1994 par MicroProse et réalisé conjointement par Sid Meier (créateur de Civilization) et Brian Reynolds (réalisateur de Civilization 2). Il place le joueur au contrôle d'une des quatre nations ayant colonisé l'Amérique. Après avoir mis sur pied un empire colonial digne de ce nom, il devra déclarer l'indépendance de ces colonies face à la Mère patrie. Le jeu est sorti en 1994 sous DOS puis a été porté en 1995 sous Amiga, Windows et Mac OS. Aujourd'hui, la société Atari (anciennement Infogrames) conserve les droits exclusifs sur ce jeu, pacte conclu de facto dans le rachat de MicroProse.

Histoire

Le Roi envoie le joueur, Vice-Roi des terres, afin de découvrir et réclamer des terres en Amérique. Le joueur doit établir nombre de colonies, enrichir la Couronne et bien sûr voir à la conversion des Amérindiens.

Déroulement du jeu

Le joueur se retrouve en vue du Nouveau monde avec une caravelle avec, pour simple équipage, une poignée de soldats et quelques pionniers outillés. Selon la nation que vous avez choisie, votre stratégie de colonisation dépendra des capacités uniques reliées à cette Couronne. Le Royaume-Uni profite d'une immigration accrue, l'Espagne d'un bonus d'attaque sur les villes et villages amérindiens, la France d'une capacité d'entretenir des relations harmonieuses avec ces derniers et finalement les Pays-Bas sont en meilleure position commerciale et commencent directement avec un navire marchand.

Bâti sur le concept de Civilization, ce jeu emploie une interface de jeu au tour par tour très semblable. Le jeu se déroule en grande partie sur une carte géographique générée aléatoirement du Nouveau monde. Le joueur doit manœuvrer ses unités (colons, soldats, navires, etc.) sur cette carte. Le jeu s'apparente par contre plus à une simulation économique. On dirige chaque colon dans l'optique de produire des biens et des ressources qui seront revendus en Europe (où la Couronne prendra une part des revenus via une imposition).

À l'aide du navire dont on dispose, on explore les océans jusqu'à parvenir aux Terres du Nouveau Monde. Là, il s'agit de trouver un lieu « idéal » pour établir sa première colonie (à proximité d'un maximum de ressources naturelles, souvent indiquées sur la carte par des graphismes explicites). Le premier colon fixe la « population » de votre colonie à 1. Chaque nouveau colon amené (ou surplus du stock de nourriture) augmente la population d'une unité. Chaque colon peut être affecté soit à une tâche sur l'un des 8 carrés (de terre ou de mer) disponibles autour de votre colonie (par exemple, il peut être fermier ou pêcheur pour produire de la nourriture, bûcheron pour produire du bois, trappeur pour les peaux de bêtes, etc.), soit à un des nombreux métiers (plus d'une dizaine) disponibles sur l'écran de la colonie (menuisier pour produire des planches, qui serviront à construire des bâtiments ; fourreur pour transformer les peaux de bêtes en manteaux, etc.). On peut recruter des spécialistes en Europe : ceux-ci sont plus productifs dans leurs tâches respectives, mais coûtent souvent cher. Un meilleur moyen pour enseigner une spécialité à un colon consiste par exemple à construire une école, ou à lui faire visiter un village d'amérindiens spécialisés.

Les relations que le joueur entretient avec les tribus amérindiennes (Aztèques, Incas, Sioux, Arawaks, Cherokees...) se doivent d'être bien jaugées. Elles peuvent être orientées vers un commerce pacifique et souvent bénéfique, ou au rebours à un massacre total des différentes factions (qui sont parfois en guerre entre elles). Cette dernière option est risquée car les Indiens sont souvent bien armés et n'hésiteront pas à vous harceler. Toutefois, leurs capitales recèlent des trésors inestimables. Le même système de relations est applicable avec les trois autres nations européennes (traités de paix en sus), sauf que chaque colonie capturée devient la vôtre. Les conséquences peuvent être plus graves : les nations avec lesquelles vous êtes en guerre ne vous aideront pas lorsque vous déclarerez votre indépendance.

Le Roi s'impliquera de temps en temps dans la mission du joueur soit pour augmenter le taux d'imposition soit pour forcer à entrer en guerre contre un autre pouvoir colonial.

Le but du jeu est en effet de déclarer l'indépendance des colonies que vous aurez fondées (souvent lorsque les taxes sur les produits que vous vendez deviennent invivables) et de repousser les attaques des troupes de la Mère patrie qui tenteront de reprendre le contrôle de celles-ci. Un système de « Pères fondateurs de la nation » a été mis en place pour récompenser la production de cloches de la liberté. Ceux-ci peuvent débloquer une ou des fonctionnalités supplémentaires permettant quelques avantages stratégiques.

La trame sonore est agrémentée de musique folklorique traditionnelle comprenant différentes pièces de violon.

📕 Description [en]

The New World lies before you with all its peril, promise and infinite possibility. Your colonists anxiously follow you to shore. The treasures of an entire continent await you. Finally, the much-anticipated follow-up to Civilization is here! Sid Meier’s Colonization takes you into the Colonial Era to discover, explore and colonize vast territories that promise both danger and reward. Play one of four colonial powers as you set sail to discover the New World. Explore new lands and strategically plant your first colony. Direct its growth, manage its resources and establish lucrative trade routes. Balance economics, political and military strategy to create your own powerful nation.

But beware of your enemies! Angry natives and rival powers can encroach upon your territory. You’ll have to overcome your foes with superior military strategy and wily diplomacy. Only then can you launch your revolution and declare your independence. Colonization, The newest strategy game from Sid Meier continues the great tradition of Civilization. Manage your growth, development and trade to create a powerful nation.


🌍️ Wikipedia:
Sid Meier's Colonization is a computer game by Brian Reynolds and Sid Meier released by MicroProse in 1994. It is a Turn-Based strategy game themed on the early European colonization of the New World, starting in 1492 and lasting until 1850. It was originally released for DOS, and later ported to Windows 3.1 (1995), the Amiga (1995), and Macintosh (1995). The DOS version ran at 320x200 resolution, the others in 640x480, but were otherwise identical and added no new features.

Colonization is much like a more developed version of Sid Meier's previous game Civilization (1991) in visual design and handling, but the two have marked differences in gameplay. Instead of forging a nation from nothing, the player manages the cross-Atlantic expansion of an established one in the service of the Crown. As the colonies become more self-sufficient their subservience shifts from boon towards bane, and to win the player must ultimately declare independence and defeat the Royal Expeditionary Force in battle.

Gameplay

The game begins in 1492. The player controls the colonial forces of England, France, The Netherlands, or Spain; the other powers are then played by the computer. The choice of nation is important, as each nation has unique abilities that favor certain strategies. There is a choice between a historical map (America) or a randomly generated map (the New World); the randomly generated map shifts the focus of the game toward exploration—in this mode the game has considerable replay potential.

The journey begins with two units traveling on a ship to the new world; as the ship moves into the unknown, the map is revealed. Subsequently, the New World is discovered, the Indians are met, a colony is built, colonists begin to change the land to be more productive, the ship is sent back to Europe to collect more colonists, any superfluous items are sold and the exploration of the world begins. The game revolves around harvesting food and manufacturing and trading goods. Resources gleaned from the land are converted into commodities and either used or sold (usually back in Europe).

The prices of commodities fluctuate depending upon supply and demand. The more of a commodity is sold by the colonial powers, the less the markets will be willing to pay for them. With money, a player is able to buy goods, recruit new colonists, or buy ships or artillery. While maintaining an income, the player is also required to protect his colonies from potential invasion by equipping and stationing soldiers. Moreover, the player is required to manage his citizens effectively, educating the populace in various skills to increase their productivity in areas such as farming, gathering of resources, or manufacturing.

There are three areas of employment in the Colonization world: primary resource gatherers, secondary resource manufacturers, and the more specialized units such as soldiers, statesmen, pioneers, Jesuit missionaries, and preachers. The geography of the land determines the productivity of a colony. For instance, some squares produce great amounts of food, while others may produce greater amounts of ore or silver. Thus it becomes necessary to link various colonies together via roads (roads grant increased mobility of units) or sea trade routes, to transport goods from colonies where there is excess to those where there is demand.

The basic civilian is a free colonist with no particular skill. He may be employed in any profession and with enough time may become highly skilled at it. In addition, players can receive criminals and indentured servants from Europe. These people are ineffective at any skilled job, but may eventually become a free colonist through labor or military service (criminals become indentured servants first before turning into free colonists).

More often, colonists become more productive by being educated at a schoolhouse, college, or university. Those same buildings can also be used to promote a criminal to indentured servant or an indentured servant to a free colonist. Additionally, some skills can be learned from the natives, though this is very limited. A given Indian settlement will only train in one skill, and will only train one colonist ever, unless it happens to be a tribe's capital. Also, Indians will not train criminals.

Specialist buildings and special squares, as in Civilization, have greater output. Specialists, who produce more per turn, can be trained or recruited.

Horses can be bought and sold, but they also multiply in any colony that has two or more of them and a food surplus. They add to military strength when assigned to soldiers, and allow Scouts to be created to explore the world and meet with native settlements and foreign colonies.

Ships of several types (Caravel, Merchantman, Galleon, Privateer, and Frigate) can be purchased or built (a larger ship, the Man-O-War, can only be acquired during the War of Independence, and then only by recruiting a European power to join your revolution). They move goods, horses, and colonists around, and some can attack. Wagon trains (which are built in colonies) move goods and horses on land, and can be used to trade with the native tribes. Trade routes for each kind of unit (sea routes and land routes) can also be created. This command allows automatic loading and unloading of goods from one colony to another or to Europe.

Relationships must be carefully maintained with Indians and other colonial powers, from waging war and maintaining strategic defences to offering tributes or "recruiting peacemakers" (Benjamin Franklin and Pocahontas). Destroying native settlements yields a quick profit and makes land available, but prevents the substantial long-term gains to be made by friendly bargaining and trading. Destruction of native settlements also counts against the player's final score.

The king of the player's home country meddles in colonial affairs from time to time, mostly by raising the tax rate. Occasionally they also force colonies into wars with rival empires' colonies (unless the player has Ben Franklin). The player must also pay attention to political developments and the recruitment of Founding Fathers (roughly corresponding to the Civilization Advances of Civilization), to ensure the best possible chance of success.

On the easiest level, the action essentially takes place at the speed in which the player wants it to. With each increase in difficulty level, the restrictions that bound successful endeavors become more pronounced. The game is eventually won by seceding from the motherland, signing the declaration of independence and defeating the armies which are sent to prevent secession (note: losing the war of independence loses the game). Successful navigation through the game requires the player to strategize and to effectively make use of what resources are provided, to explore and cultivate the land and to negotiate between rivals.

While the military aspect of the game is important, it is less so than in the Civilization series, focusing more heavily on aspects of trade and the inter-relationships between peoples and colonies which make up the New World community. In doing all these things the player is required to develop certain fundamental notions which influence both the game world and the real world, such as: infrastructure restrictions and requirements, methods for increasing productivity, the importance of economic and civic growth, the centrality of trade, that some natural resources are more useful and more valuable than others, the importance of education, that newspapers and diplomats influence public opinion, that religion can affect people's allegiances, that it’s more sensible to use the colonists who aren’t proficient in a trade or profession as soldiers, the influence of historical figures on colonial New World societies, and so on.